Episode : 2

Les mérites de l’évocation d’Allah et de son invocation.

     Il y a eu beaucoup de versets et de ahadiths authentiques rapportés sur le messager de Dieu « paix et bénédiction soient sur lui », qui nous incitent à les pratiquer et qui citent leurs bienfaits, parmi lesquels on convoque ce qui suit :

Dieu - tout puissant-  a dit : « Ô vous qui croyez ! Évoquez Allah d’une façon abondante(41) et glorifiez le à la pointe et au déclin du jour (42) c’est lui qui prie sur vous- ainsi que ses anges- afin qu’Il vous fasse sortir des ténèbres à la lumière ; Il est miséricordieux envers les croyants ».[1]

     Et Il a dit : « souvenez-vous de Moi donc, Je Me souviendrai de vous. Remerciez-Moi et ne soyez pas ingrats envers Moi »[2]

     Et Il a dit aussi : « en vérité, dans la création des cieux et de la terre, et dans l’alternance de la nuit et du jour, il y a certes des signes pour les doués d’intelligence (190) qui debout, assis, couchés sur leurs côtés, invoquant Allah et méditant sur la création des cieux et de la terre (disant) « Notre Seigneur ! Tu n’a pas crée cela en vain. Gloire à Toi ! Garde-nous du châtiment du feu ».[3]

     Et Il a dit dans son saint livre : « Ô vous qui croyez ! Lorsque vous rencontrez une troupe (ennemie), soyez fermes et invoquer Allah beaucoup afin de réussir »[4]

     Il a dit aussi : « Ô vous qui avez cru ! Que ni vos biens ni vos enfants ne vous distraient du rappel d’Allah. Et quiconque fait cela…alors ceux la seront les perdants »[5]

     Tout puissant a dit : « puis quand la salât est achevée, dispersez-vous sur terre, et recherchez (quelques effets) de la grâce d’Allah, et invoquez beaucoup Allah afin que vous réussissiez »[6]

     Et la multiplication du rappel d’Allah- bienheureux et tout puissant- et son invocation- glorifié soit-il- est aimé à tout moments et dans toutes les occasions «  le matin et le soir, lorsqu’on est sur le point de dormir, et quand on se réveille, lorsqu’on entre à la maison, et quand on en sort, en entrant à la mosquée et en y sortant », ce qui a été évoqué dans les versets précédentes, et dans sa parole- exalté soit-il- : « Endure donc, car la promesse d’Allah est vérité, implore le pardon pour to péché, et célèbre la gloire et la louange de ton Seigneur, soir et matin »[7]

Et son dit tout puissant : « Glorifiez Allah donc, soir et matin !(17) A lui toute louange dans les cieux et la terre, dans l’après midi et au milieu de la journée ».[8]

 Les ahadiths sur les mérites de la lecture du coran :

1. Dans l’authentique de " Mouslim"  selon " Okba Ibn Amer" - que Dieu l’agrée - a dit : ( le messager de Dieupaix et salut sur lui - est sorti et nous étions au Souffa et dit « lequel d’entre vous veut allez au levé du jour à

"Bathane" (une rivière) ou à "Akik" (une vallée) d’où il ramènera deux chamelles pleines, sans commettre aucun péché ni rompre les liens de parenté ? les gens répondirent : « Ô messager d’Allah ! nous aimerions ça »  alors Il dit : « Venir de bon matin à la mosquée pour enseigner ou réciter deux versets du Coran est meilleur que deux chamelles, trois versets sont meilleurs que trois chamelles, et quatre versets sont meilleurs que leur équivalent en nombre de chameaux ».[9]

2. Et dans l’authentique "d’El-boukhari", selon "Outhmane" - que Dieu l’agrée- le prophète « paix et bénédiction soient sur lui » a dit : « le meilleur d’entre vous est celui qui apprend le coran et l’enseigne »[10]

3. Et dans l’authentique de "Mouslim", selon "Abi Oumama El-bahili", il a entendu le prophète « paix et salut sur lui » dire : « récitez le coran car il viendra le jour de la Résurrection comme intercesseur pour les siens (ses lecteurs assidus » [11]

4. Et dans l’authentique de "Mouslim" aussi dans le hadith de "Naouess Ibn Same’an" - que Dieu l’agrée - a dit : « j’ai entendu le prophètepaix et bénédiction sur lui - dire : « Le Coran sera amené le jour de la résurrection ainsi que ses gens, ceux qui le mettaient en pratique dans la vie d'ici-bas. Les sourates Al Baqara et Al Imran seront alors devant lui ». Le Prophète  - paix et bénédiction sur lui -  les a comparé à 3 choses que je n'ai pas oublié: « Elles sont comme deux nuages, ou comme deux ombres noires entre lesquelles il y a un éclat ou comme deux bandes d'oiseaux en rang qui défendent ceux qui les lisaient ».[12]                                                                                                                                                                                    

-  Selon "AbdouLah Ben Masoud"- que Dieu l’agrée- a dit : «  j’ai entendu le messager d’Allahpaix et bénédiction sur lui - dire : « Quiconque récite une seule lettre du Coran aura une bonne action. La bonne action sera décuplée. Je ne dis pas : (Alif Lam Mim est une lettre. Plutôt « Alif » est une lettre, Lam est une lettre et Mim une autre lettre ».[13]

Les ahadiths dans le mérite de l’évocation et l’invocation d’Allah:

     On a retenu beaucoup d’ahadiths sur le prophète « paix et bénédiction soient sur lui » qui indiquent le mérite de l’évocation, les louanges, la glorification, l’invocation, et la prêche du pardon, à tout moment, et dans les pointes du jour et de la nuit, et après les cinq prières juste après le salut, parmi lesquels on cite :

     La parole du prophète - paix et bénédiction sur lui - : « les ‘moufaridounes’ ont devancé les autres » ils ont demandé : « qui sont les moufridounes ? Ô messager d’Allah ! », Il répondit : « ceux et celles qui se rappellent constamment d’Allah ».[14]

     Et Il a dit - paix et bénédiction sur lui -: « les paroles les plus aimées d’Allah sont quatre, peu importe par laquelle tu commence : Gloire et pureté à Allah, la louange est à Allah, il n’y a de divinité qu’Allah et Allah est le Plus Grand ».[15]

     Et dans l’authentique de "Mouslim", selon "Saad Ben Abi Ouakass" – que Dieu l’agrée- :

 « Un bédouin se présenta auprès du Messager de Dieupaix et bénédiction sur lui - et lui dit : « Enseigne-moi une parole que je puisse répéter ». Le Prophète - paix et bénédiction sur lui - lui recommanda alors de dire :
« Il n’y a d’autre divinité qu’Allah Seul sans associé, Allah est le Plus Grand dans toute Sa grandeur. La louange est à Allah en abondance. Gloire et pureté à Allah, maître des Univers. Il n’est de puissance ni de force que par Allah, le Puissant, le Sage."
Le bédouin dit alors : "Ces mots sont pour mon Seigneur. Que me revient-il alors ?" Et le Prophète - 
paix et bénédiction sur lui - lui dit de dire :
« Ô Seigneur ! Pardonne-moi, accorde-moi Ta miséricorde, guide-moi sur le droit chemin et procure-moi ma subsistance ».[16]

     Il a dit aussi - paix et bénédiction sur lui -: «  les œuvres pieuses et durables : "Gloire et pureté à Allah, la louange est à Allah, il n’y a de divinité qu’Allah, Allah est le Plus Grand et il n’y a de puissance ni de force qu’en Allah ».[17]

Et Il a dit - paix et bénédiction sur lui -: « Il n’y a rien que le fils d’Adam puisse faire de mieux pour se sauver du châtiment divin que l’invocation d’Allah ».[18]

     Selon "Mouadh Bnou Djabal" – que Dieu l’agrée - le prophète - paix et bénédiction sur lui -  a dit : « Voulez-vous que je vous indique la meilleure de toutes vos actions, celle qui recueille la préférence de votre Seigneur, et qui élève le plus vos rangs ? Celle qui vaut mieux que de dépenser l’or et l’argent, et qui est mieux pour vous que d’affronter vos ennemis, en frappant leurs cols pendant qu’ils frappent les vôtres ? Ils disent : « Ô oui ! Messager d’Allah », Il répondit: « L’invocation d’Allah».[19]

     Et Il a dit - paix et bénédiction sur lui -: « Chaque fois que des gens s’assoient pour évoquer Allah tout puissant, les anges les entourent, la miséricorde les enveloppe, la quiétude descend sur eux, et Allah les mentionne auprès de Lui. »[20]

     Et Il a dit - paix et bénédiction sur lui -: « Quiconque répète : « Il n’y a d’autre divinité qu’Allah Unique, sans associé. A Lui la royauté, à Lui la louange et Il est capable de toutes choses » à dix reprises, se verra attribuer la même récompense que celui qui aura affranchi quatre esclaves parmi les enfants d'Ismail ».[21]

     Et dans les deux authentiques, selon "Abou Horayra" - que Dieu l’agrée- le prophète- paix et bénédiction sur lui - a dit : « Celui qui dit : Il n’ y a pas de divinité autre qu’Allah, Lui Seul, sans associé, à Lui la Royauté, à Lui La louange, Il est Omnipotent, en répétant cela cent fois par jour aura une rétribution équivalente à celle de l’affranchissement de dix esclaves et bénéficiera de cent bonnes actions. Cent mauvaises actions lui seront effacées et cela constituera pour lui une protection contre Satan, ce jour-là, jusqu’au soir. Nul ne lui sera égal sauf un homme qui œuvre plus que lui. Il ajouta : Celui qui dit cent fois par jour : Gloire et Louange à Allah, ses péchés seront effacés même s’ils sont comme l’écume de la mère »[22]

     Et dans les deux authentiques aussi, le messager d’Allah - paix et bénédiction sur lui - a dit : « (Il y a) deux mots (qui sont) légers sur la langue, très aimés par le miséricordieux, lourds sur la balance : Gloire à Allah et qu’il soit loué. Gloire à Allah le suprême (soubhàna llahi oua bihamdihi, soubhàna llahi Al-adhim)[23]

     "Atirmidhi" et autres ont rapporté d’une bonne attribution, selon "Abi Said" et "Abi Horayra" - que Dieu les agrée - que le messager d’Allah - paix et bénédiction sur lui - a dit : « chaque fois que les gens s’assoient dans une assemblée sans évoquer Allah-exalté soit-il- et sans prier sur le prophète « paix et bénédiction soient sur lui » se sera un manque de leur part, pour lequel Allah les soumettra au châtiment, s’Il veut, ou les pardonnera s’Il veut ».[24]

     Selon "Abi Moussa"- que Dieu l’agrée- le prophète - paix et bénédiction sur lui - a dit : « l’exemple de celui qui évoque son Seigneur et celui qui ne l’évoque pas est comme l’exemple du vivant et du mort ».[25]

     Et selon 'Abi Horayra' - que Dieu l’agrée- le prophète - paix et bénédiction sur lui - a dit : « Allah à Lui la puissance et la gloire a dit : « je suis Tel que Mon serviteur M’estime, et Je suis avec lui quand il m’évoque, s’il m’évoque dans son for intérieur, Je l’évoquerai dans Mon for intérieur, et s’il M’évoque dans une assemblée, Je l’évoquerai dans une assemblée bien meilleure encore. S'il se rapproche de Moi d'un empan, Je me rapprocherai de lui d'une coudée ; et s'il se rapproche de Moi d'une coudée, Je Me rapprocherai de lui d'une brasse et s'il vient vers Moi en marchant, Je viendrai vers lui en courant ».[26]

     'Aicha' - que Dieu soit satisfait d’Elle- a dit : « Le prophètepaix et bénédiction sur lui - évoquait Allah à tout moments ».[27]

     Selon "Abi Horayra" – que Dieu l’agrée- le prophète - paix et bénédiction sur lui - a dit : « Il n’y a pas de groupe de gens qui se réunit dans l’une des mosquée d’Allah, pour lire son Livre et l’étudier entre eux, sans que la quiétude ( la tranquillité ) descende sur eux, et la miséricorde les enveloppe, et les anges les entourent, et sans qu’Allah fasse leur éloge à ceux qui sont près de Lui, et celui qui retarde son travail et ne le fait pas vite, il l’oubliera ».[28]

 


[1] - Sourate « Elahzab » versets 41-43.

[2] -Sourate « Elbakara » verset 152.

[3] -Sourate « Al Imrane » versets 190-191.

[4] -Sourate « Alanfal » verset 45.

[5]-Sourate «  Elmounafiquines » verset 9.

[6] -Sourate « Eljoumoua » verset 10.

[7] - Sourate « Ghafir » verset 55.

[8] - Sourate « Eroum » versets 17-18.

[9] -Mouslim la prière des voyageur et son diminution(803), Ahmad ( 4/154).

[10] -Elboukhari, les mérites du coran (4739), Eltirmidhi, les mérites du coran (2908), Abou Daoud, la prière (1452), Ibn Maja, la préface (211), Ahmad (1/69), Eddarmi, les mérites du coran (3338).

[11] - Mouslim, la prière des voyageurs et sa diminution, (804), Ahmad (5/249).

[12] - Mouslim, la prière des voyageurs et sa diminution, (805), Atirmidhi, les mérites du coran, (2883), Ahmad (4/183).

[13] -Atirmidhi, les mérites du coran(2910), et il a dit : c’est un bon et authentique hadith, étrange sur cette face.

[14] -Mouslim, l’évocation, l’invocation, la repentisse, et la demande du pardon, Ahmad (2/411).

[15] - Mouslim, les éthiques, (2137), Ahmad (5/21)

[16] -Mouslim, l’évocation, l’invocation, la repentisse, demande de pardon,(2696), Ahmad (1/185).

[17] -Malik, l’appel à la prière (489), Elalbani  a affirmé son authenticité dans « Essahih Eljamia » n=(3214).

[18] -Atirmidhi, les invocations (3377), Ibn Maja, l’éthique (3790), Ahmad  (5/195), Malik, l’appel à la prière (490), et Elalbani a affirmé son authenticité, voir : sahih Eljamia n=°(5644).

[19] -Etirmidhi, les invocations (3377), Ibn Madja, l’étique (3790), Ahmad (5/195), Malik, l’appel à la prière (490), Elalbani a dit authentique, voir : Sahih Eldjamia n=(2629).

[20] - Mouslim, l’évocation, l’invocation, la repentisse, demande de pardon (2700), Atirmidhi, les lectures (2945), Ibn Madja, la préface (225), Ahmad (2/252).

[21] -Elboukhari, les invocations (6041), Mouslim, l’évocation, l’invocation, la repentisse, et la demande du pardon (2693), Atirmidhi, les invocations (3553), Ahmad (5/420).

[22] -Elboukhari, le début de la création (3119), Mouslim, l’évocation, l’invocation, la repentisse, et la demande du pardon (2691), Atirmidhi, les invocations (3468), Ibn Madja, l’éthique (3798), Ahmad (2/375), Malik, l’appel à la prière (486).

[23] -Elboukhari, les invocatios (6043), Mouslim, l’évocation, l’invocation, la repentisse, et la demande du pardon (2694), Atirmidhi, les invocations (3467), Ibn Madja, l’éthique (3806), Ahmad (2/232).

[24] - Atirmidhi, les invocations (3380), Ahmad (2/432), et Alalbani a dit authentique, voir : Essahih Eldjami n=(5607).

[25] - Elboukhari, les invocations (6407).

[26] - Elboukhari, le monothéisme (7405).

[27] - Mouslim, la menstruation (373), Atirmidhi, les invocations (3384), Abou Daoud, la propreté (18), Ibn Madja, la propreté et ses sunan (302),  Ahmad (6/153), (6/278), (6/70).

[28] - Mouslim, l’évocation, l’invocation, la repentisse, et la demande du pardon (2699), Atirmidhi, les lectures (2945), Abou Daoud, la prière (1455), Ibn Madja, la préface (225), Ahmad (2/252).

Add comment

Security code
Refresh